fbpx
EN FR
EN FR
EN FR
EN FR
EN FR
EN FR

5 mythes lors de l’achat d’une voiture usagée

Mythes automobiles
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Tu dois déjà avoir entendu des choses comme : « ça va briser, achète-toi une voiture neuve » ou bien « c’est du trouble d’entretenir une voiture ayant appartenu à plusieurs propriétaires. » Fini les doutes et les craintes, c’est le grand moment de vérité lorsque tu magasines ta prochaine voiture d’occasion. Voici les 5 mythes lors de l’achat de ta voiture usagée!

 

1er mythe : Acheter un véhicule ayant un kilométrage le plus bas possible sera nécessairement plus fiable.

Mythe kilométrage/odomètre

C’est complètement faux. Très désolant de constater que ce principe est encore courant au sein de la croyance populaire. Il est probable qu’un véhicule ayant à peine 30 000 kilomètres au compteur ait déjà des problèmes techniques ou électroniques comparés à un autre ayant 200 000 kilomètres qui semble en bonne condition. Bien entendu, c’est un ensemble de facteurs.

 

Certaines marques automobiles sont réputées pour être plus fiables que d’autres comme Toyota, Lexus et Honda pour ne nommer que ceux-là dans les dernières années. Des entretiens bien suivis régulièrement sont aussi un gage de succès pour la longévité d’un véhicule. Ainsi, tu te dois d’être logique quant à l’achat de ton véhicule usagé. Tu peux consulter le site américain J.D. Power dans la section automobile afin de vérifier la fiabilité pour chacun des constructeurs automobiles.

 

Partir sur de bonnes bases est toujours une bonne idée. Un autre point crucial est l’utilisation faite du véhicule. Autant le véhicule qui a 30 000 kilomètres aurait pu rouler en ville sur des routes remplies de trous (nous saluons les rues de Montréal au passage 😉 ), que celui de 200 000 kilomètres qui a sillonné des autoroutes la grande majorité du temps. De plus, un véhicule qui a roulé 200 000 kilomètres en été dans de belles conditions n’est pas du tout comparable au même véhicule, qui lui, aurait parcouru le même kilométrage, mais uniquement en hiver. Il te reste seulement à poser quelques questions supplémentaires au vendeur!

 

2ème mythe : Le processus d’achat d’une voiture d’occasion est plus compliqué que celui d’une voiture neuve. 

Mythe jeune femme voiture usagée

C’est faux. Plusieurs pensent au contraire qu’il y a plus de documents à remplir ou bien plus de recherches à faire, mais non. Surtout avec notre service Kiwiz qui te sauve du temps précieux. L’achat d’un véhicule neuf peut demander le même temps de recherche sinon plus que l’achat d’un véhicule usagé. Lors de l’achat d’un véhicule usagé, tu signes un contrat de vente, tu le fais inspecter à un garage de confiance et tu procèdes à un petit tour à la SAAQ (Société de l’assurance automobile du Québec). Aussi simple que ça !

 

Lors de l’achat d’un véhicule neuf, plusieurs autres détails sont à considérer, comme : le choix de couleurs, la version du modèle (l’équipement), la garantie prolongée, la durée du financement, etc. Lors de l’achat d’un véhicule usagé, ces choix sont plus restreints. Par exemple, si tu tombes sur une voiture ayant un prix similaire à ton budget tout en répondant à la majorité de tes critères, tu seras surement capable de mieux accepter le fait que le bolide en question est de couleur vert forêt. Qui n’a jamais rêvé d’avoir une voiture qui se camoufle dans la forêt?

La suite…

Dans un autre ordre d’idée, prendre un rendez-vous chez un concessionnaire peut être un défi avec tes horaires de travail ou d’études. De plus, tu remarqueras que l’achat d’un véhicule usagé avec un particulier est moins formel qu’en concession. Pour finir, un autre aspect non négligeable : un vendeur chez un concessionnaire ayant en inventaire plusieurs marques de véhicules neufs est souvent peu objectif à ton égard et vend sous pression.

 

Généralement le service est de meilleure qualité chez des concessionnaires de marques comme Subaru Métropolitain ou Volkswagen Popular. Les vendeurs connaissent bien les produits qu’ils vendent. Par contre, un particulier connaît en long et en large sa propre voiture dans des conditions réelles, et donc bien mieux qu’un concessionnaire. Il sait mieux que quiconque ses qualités ainsi que ses défauts.

 

3ème : L’historique du véhicule révèle tout sur celui-ci.

Mythe entretien automobile

Pas tout à fait. Malgré le fait que tu aies en ta possession l’historique des entretiens accomplis sur le véhicule, les factures des entretiens et des réparations, une preuve que les rappels ou les bulletins de services ont été effectués, le dossier de la SAAQ, le rapport Carfax, etc., rien ne pourra te permettre de savoir à 100% comment le véhicule a été entretenu et utilisé. Toutes ces preuves, qui sont quand même très importantes, ne sont pas nécessairement complètes et infaillibles. Pense à un ancien propriétaire qui aurait conduit un véhicule d’une façon très sportive, voire dangereuse sans jamais avoir eu d’accident. Il aurait pu faire tous ses entretiens à la lettre, mais avoir « brassé » solidement la voiture, en bon québécois!

 

D’autres détails peuvent venir altérer la condition d’un véhicule sans que ce soit visible sur les documents mentionnés plus haut. Si le véhicule que tu t’apprêtes à acheter à passé toute sa vie à l’extérieur bravant nos rudes hivers, il est possible que la peinture ait perdu de son lustre d’origine (sa brillance/son éclat) ou bien qu’il y ait des signes de rayure à cause du balai à neige. Un autre exemple peut être le fait que l’ancien propriétaire portait une attention méticuleuse au cuir dans l’habitacle afin de ne pas l’abîmer. Plusieurs petits détails comme celui-ci peuvent faire une différence.

 

4ème : Le choix sur le marché de l’occasion est limité.

Mythe voiture usagée en ligne

C’est tout le contraire. C’est simple, passe un samedi après-midi tranquille assis sur ton sofa en navigant sur Facebook Marketplace ou sur Kijiji Autos pour découvrir que l’offre est vaste, très vaste. La plupart des consommateurs pensent que le choix sur le marché de l’occasion est plus limité que sur le marché neuf. Cette croyance découle que les voitures usagées que tu regardes en ligne sont davantage des choix ciblés et précis. Avec les moteurs de recherche intégrés aux sites Web, la recherche d’une marque, d’un modèle et d’une année, en prenant soin d’ajouter ton budget, filtrera le choix qui s’affiche sur ton écran.

 

Ainsi, oui le marché de l’occasion est une véritable mine d’or proposant une multitude de véhicules à tous les prix. Par contre, plus ta recherche sera précise, plus le choix sera restreint. Un concessionnaire de véhicules neufs aura, par exemple, pour une Honda Civic, différente version, un choix de couleur et des options qui sont plus vastes pour un seul modèle. Ça arrive même aux concessionnaires de ne pas avoir en inventaire une version particulière d’un véhicule. Voilà l’intérêt du marché d’occasion!

 

D’autant plus que pendant la pandémie, plusieurs personnes ont carrément décidé de se départir de leur véhicule, faute de sortir autant qu’avant. En 2019, c’est 831 817 véhicules usagés vendus uniquement au Québec qui ont repris la route avec un nouveau propriétaire. Avec un tel nombre, je ne crois pas que tu manques de choix mon cher!

 

5ème : Une voiture neuve coûte moins cher qu’une voiture usagée.

Mythe voiture neuve

C’est faux. Peut-être que tu penses le contraire. Tu n’es pas le seul. Les gens pensent à tort qu’une voiture neuve leur coûtera au final moins cher, mais ils ne prennent pas en compte la perte de sa valeur au fil des années. Dès la sortie d’un véhicule neuf du concessionnaire, celui-ci perd en moyenne 15 % de sa valeur.

 

Aussi, toujours en moyenne, une voiture neuve perd la moitié et même plus de sa valeur initiale après trois ans. Après cinq ans, on parle de 60% à 70% selon CAA-Québec. C’est non négligeable. Ainsi, l’achat d’une voiture usagée est une brillante idée. Nous te conseillons et recommandons de loin l’achat d’un véhicule usagé, peu importe son année, mais en particulier ceux entre 3 et 7 ans d’âge. Tu sauveras dès le départ plusieurs milliers de dollars en ayant, à quelques détails près, la même voiture entre les mains que celle à l’état neuf.

 

De plus, les ennuis mécaniques risquent d’être minimes et le véhicule sera toujours sous la garantie du constructeur. Les bonheurs de la dépréciation! Par contre, toujours prendre en considération que tu n’es pas le premier propriétaire. Des réparations seront à prévoir dans un futur proche ou éloigné, c’est inévitable.

 

Voici donc les 5 mythes lors de l’achat de ta voiture usagée. Fini les légendes urbaines!


Si tu achètes une voiture en ce moment même, Notre service gratuit t’aidera à trouver les meilleures voitures adaptées à tes besoins en quelques clics, et comparer les prix moyens sur le marché ainsi que le budget à prévoir pour chacune des autos 🚗


Je te conseille aussi ce guide d’achat, qui regroupe les meilleures conseils et astuces futées (que tu ne trouveras pas ailleurs) pour faire une bonne affaire et éviter les pièges remplis d’arnaques! 🤯

Si tu as des questions ou recommandations, n’hésite pas à les partager en commentaires 😊

Kiwiz, la référence de confiance dans l’achat d’une voiture usagée 🙌

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

SUGGESTIONS D’ARTICLES

EN FR