fbpx

5 choses à savoir avant d’acheter une voiture d’occasion

acheter une voiture d'occasion
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Avant d’acheter un véhicule usagé, il est important de faire un minimum de recherche sur le ou les véhicules convoités avant de passer à l’action. Donc, il importe de connaître 5 points importants avant de vous lancer dans le processus d’achat de votre nouveau bolide!

 

1. Connaître ses besoins afin de bien cibler votre véhicule d’occasion

 

Dressez une liste de vos besoins ou du moins posez-vous ces questions : de quel type de voiture avez-vous besoin au quotidien? Berline, VUS, mini-fourgonnette, familiale, coupé, etc.

Quel usage en ferez-vous? Nombre de km/année, activités, voyages.

Y a-t-il des caractéristiques que vous désirez absolument avoir? Sièges chauffants, grand espace de chargement, traction intégrale, faible consommation d’essence, etc.

Bien cibler vos besoins vous permettra d’éliminer plusieurs choix dès le départ.

 

2. Comprendre que ce n’est pas une voiture neuve

 

N’ayez pas trop d’attentes. Moins vous aurez d’attentes, moins vous serez déçu.

Bien entendu, vous achetez un véhicule qui a appartenu à au moins une autre personne que vous. Ainsi, il est tout à fait normal d’apercevoir à certains endroits, autant à l’extérieur sur la carrosserie qu’à l’intérieur dans l’habitacle, des signes d’usure.

De plus, le fait d’acheter un véhicule usagé pourrait faire en sorte qu’il n’est plus pourvu d’une garantie complète ou partielle sur le véhicule étant donné que celle-ci est expirée. Vous devrez donc assumer les dépenses en partie ou en totalité en cas de bris électronique, moteur, etc. Bien sûr, vos assurances couvriront certains bris, mais cela reste un risque à prendre. Vérifiez toujours ce détail.

 

3. Choisir le type de vendeur

 

À ce sujet, allez lire notre article détaillé sur le sujet. Pour faire court, choisissez le type de vendeur de véhicule d’occasion avec qui vous vous sentez le plus à l’aise. Certaines personnes préfèrent faire affaire avec un concessionnaire/une concession en choisissant parmi leur inventaire de véhicules usagés, la plupart du temps certifié. Par ailleurs, ce ne sont pas tous les concessionnaires qui sont 100 % fiables et honnêtes.

De l’autre côté, d’autres personnes préfèreront faire affaire avec un particulier sur un site de petites annonces. Cette dernière option requiert cependant davantage de prudence. Tout d’abord, un particulier n’a pas nécessairement une réputation à conserver comparativement à un concessionnaire. Finalement, vous hésiterez, avec raison, à lui faire confiance, car vous ne savez pas avec qui vous ferez affaire. C’est donc ici que notre service offert chez Kiwiz prend tout son sens. En effet, un particulier pourrait vous vendre un véhicule sans avoir à respecter une garantie particulière, en vous cachant certains détails malencontreux ou bien une voiture possédant un vice de conception majeur non apparent lors de l’essai. N’hésitez pas à nous contacter pour une consultation gratuite avec un expert.

 

4. Arnaques à éviter

 

Méfiez-vous des prix trop bas. Lorsque vous magasinez pour une voiture d’occasion, prenez le temps d’aller consulter d’autres annonces de la même marque, modèle et année du véhicule afin de comparer les prix. Pour vous aider, Kijiji Auto propose une section « Analyse de prix Kijiji » afin de vérifier si vous faites un bon achat au niveau du prix. Vous payez trop cher, le prix moyen ou moins cher pour le véhicule convoité? Ce site vous le dira.

 

Portez une attention aux offres trop alléchantes. Une voiture usagée n’est jamais sans défauts. Attention aux listes portant simplement sur les qualités du véhicule, mentionnant une vente rapide ou tout autre détail qui semble clocher. De plus, regardez attentivement les photos. Le véhicule se trouve-t-il au Québec? Est-ce le même véhicule sur toutes les photos? Voit-on toutes les parties du véhicule sur les photos?

 

Vérifiez l’historique du véhicule. Le meilleur moyen est de vous procurer le rapport Carfax. Il vous permettra de savoir, entre autres, les accidents majeurs ou mineurs subis, un vol du véhicule, les entretiens effectués, si l’odomètre a été reculé, les rappels de sécurité, etc. Parfois celui-ci est directement disponible avec l’annonce de véhicule. Parfois, il vous faudra l’acheter via le site Web : https://www.carfax.ca/fr-ca/order.

 

Finalement, ne payez sous aucun prétexte, même un dépôt, avant que le véhicule usagé ne soit en votre possession. Parfois, des arnaqueurs demandent un virement bancaire ou un dépôt de 1 000 $ afin de réserver l’auto. Demandez-lui d’autres méthodes de paiement, comme par chèque ou argent comptant. De préférence, rencontrez l’acheteur physiquement avant tout transfert d’argent. De plus, avant de signer un contrat, vérifier que vous n’aurez pas à débourser des frais cachés.

 

5. Établir un budget et prévoir un coussin pour les dépenses d’entretien urgentes

 

Vous prévoyez dépenser quel montant d’argent lors de l’achat de votre véhicule d’occasion? 5 000 $, 10 000 $, 20 000 $? Pouvez-vous vous permettre de dépenser une telle somme pour un véhicule? Consomme-t-il de l’essence « ordinaire » ou du « super »?

Ces questions sont primordiales, elles vont déterminer votre budget et l’entretien futur de votre véhicule usagé. Aussi, il est important de ne pas dépasser largement votre budget établi même si un véhicule est très attrayant et respecte tous vos critères.

De plus, en faisant inspecter le véhicule avant l’achat, aura-t-il des réparations imminentes à faire (freins, achat de pneus d’hiver, corrosion, etc.)? Vous devez les prévoir dans votre budget. Prévoyez aussi un montant pour l’entretien du véhicule. Si vous êtes tenté par un véhicule de luxe et que vous pouvez vous l’offrir, vous pourriez avoir des mauvaises surprises pour les coûts d’entretien dans le futur. Un véhicule est une dépense considérable et requiert beaucoup d’attention et de suivi. Encore une fois, il ne suffit pas simplement de l’acheter.

 

Conclusion

 

La chose à retenir est qu’acheter un véhicule usagé permet la plupart du temps de faire une meilleure affaire, mais gare aux arnaques! Selon vos critères, le processus prendra aussi plus de temps puisqu’il faudra rester à l’affut des nouvelles annonces! Pour éviter cela, vous pouvez compter sur Kiwiz, qui vous permettra de gagner du temps et d’éviter les mauvaises surprises. Pour plus d’informations, vous pouvez réserver une consultation gratuite avec un expert via ce lien.
Bonne route !

2 réponses

  1. Bonjour,

    Que pensez-vous d’une voiture d’Ontario ? Pourquoi vous la considérez comme une « arnaque » si elle ne vient pas du Québec ?

    Merci d’avance

    1. Bonjour Marie-Frédérique,

      Une voiture provenant d’Ontario et à vendre au Québec n’est pas forcément une arnaque.
      Elle a même l’avantage d’avoir roulé sur des routes en meilleures conditions.

      Cependant, il sera plus difficile de retracer son parcours (carnet d’entretien, rapport d’historique, ect.).
      Il est donc primordial de connaître la raison de la vente au Québec.

      Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas 🙂

      Kiwiz

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUGGESTIONS D’ARTICLES